La viscosupplémentation : infiltration d'acide hyaluronique= mettre du gel

Principe :

L'arthrose résulte de la destruction du cartilage (chondropathie) ainsi que la baisse de qualité de la synovie. Le taux de protéines diminue avec l'âge et la synovie est moins épaisse, plus aqueuse, moins protectrice. Le principe du traitement est d'injecter dans les articulations abîmées une synovie épaissie donnant une consistance de gel permettant un effet de lubrification.

 

Quelles sont les articulations injectables ?

De nombreuses articulations peuvent être injectés la limite est leur taille : une très petite articulation est difficile à injecter.
Les articulations injectées couramment sont : hanche, genou, cheville, épaule, base du pouce.

 

Quels sont les modalités de traitements ?

Depuis fin 2017 il n’y a plus  aucun traitement  remboursé par la sécurité sociale.

Il existe 2 protocoles de soins:

Soit 1 série de 3 injections à 1 semaine d’intervalle tels que l arthrum 2%, le hyalgan 2ml ou encore l ostenil.

Soit des traitements en mono dose c est a dire en 1 seule injection. Citons  l’Arthrum 75 mg 3ml ou encore le Synvisc one en 6ml.

Globalement les traitements ont tous la même efficacité, la tolérance elle dépend beaucoup de la dose en volume injectée.

Quelle modalité choisir ?

Il semble que tous les traitements aient globalement la même efficacité. Le choix va surtout se faire en fonction du cout du traitement et des possibilités à venir en consultation.

En effet le traitement en mono dose va permettre de ne venir qu’une fois en consultation mais avec parfois un volume injecté plus important.

Le traitement en 3 fois nécessite de venir à 3 consultations durant 3 semaines ce qui peut être contraignant.

Durée d’efficacité du traitement :

Chacun réagit différemment au traitement mais en moyenne on constate une efficacité entre 1 an et demi et 2 ans. Mais cela dépend de nombreux facteurs, l’âge du patient, le degré d’usure du cartilage, l’utilisation (sportif ou sédentaire) et la vitesse à laquelle le corps va absorber le produit. On préconise de refaire le traitement à la réapparition des douleurs.

 

Quels sont les effets secondaires ?

-Gêne au point d'injection, liée à un hématome ou une mauvaise technique d'injection -> le produit est resté sur place au lieu de diffuser dans l'articulation.

-Arthrite réactionnelle l'articulation gonfle dans les jours qui suivent. Peut-être pénible, mais bénin : ce n'est pas une inflammation liée à de nouveaux dégâts articulaires.
-Arthrite infectieuse : infection articulaire : douleurs plus tardives, 1 semaine après l'injection, et qui ne s'améliorent pas spontanément. Genou rouge et gonflé, fièvre. Nécessite une prise en charge rapide, sinon peut nécessiter un nettoyage chirurgical et laisser des séquelles articulaires. C'est la seule complication dangereuse, commune à toutes les infiltrations.

Dr Benjamin BERTHEAS clinique Maussins Nollet

67 rue de Romainville 75019 Paris

Tel: 01 42 03 47 37

www.maussins.com